Réchaud à gaz, à bois ou à alcool : comment choisir ?

Publié le : 26 avril 20224 mins de lecture

Que ce soit à la maison ou lors des activités en plein air, l’utilité d’un réchaud est évidente. Toutefois, la plupart des individus nécessitent une orientation face à l’existence de divers combustibles. En effet, chaque solution possède des avantages et des inconvénients à prendre en compte. Pour parer à toutes déconvenues, découvrez comment procéder pour le choix de votre réchaud.

Les particularités du réchaud à gaz

Si vous souhaitez miser sur la praticité, le réchaud à gaz constitue la meilleure option. L’équipement est léger et le type de combustible se démarque par son efficacité. Effectivement, pour le modèle à gaz, vous pouvez utiliser du propane, du butane, etc. La possibilité de réguler la flamme figure parmi les atouts pratiques de ce genre de réchaud. Néanmoins, il faudra prêter une attention particulière à l’approvisionnement en gaz. Vous devrez toujours vous rendre auprès d’un commerçant. Par ailleurs, n’hésitez pas à employer un réflecteur thermique en vue d’économiser sur la consommation et de réduire le temps de cuisson. Vous aurez seulement à prendre en considération le budget.

Les essentiels sur un réchaud à bois

Selon l’usage prévu, un modèle de réchaud peut être plus adéquat que d’autres. Tel est le cas pour l’ambiance générée par un réchaud à bois lors des campings, de barbecue. Son transport sans combustible est une des raisons de cette option. Il est facile de trouver du bois quelle que soit votre destination. Vous pouvez même alimenter le matériel par des brindilles, des branches, etc. Cependant, veillez à ce qu’il n’y ait pas de risques d’incendie et de détérioration du sol. Vous aurez aussi à prévoir un pare-vent pliant lors des utilisations en plein air. Dans l’ensemble, il suffit d’acheter un réchaud compact et léger pour vos programmes de randonnées, de promenades et de camping.

Les atouts d’un réchaud à alcool

Quant à un réchaud à alcool, il faudra surtout avoir le type de combustible avec soi. Cette solution chauffe et cuit très bien. Les risques d’incendie sont faibles, vu que la flamme est bien contrôlée. Vous pouvez recharger vous-même le foyer en cas de besoin. D’ailleurs, son fonctionnement est l’un des plus silencieux. Vous aurez tout de même à tenir compte du temps pour amorcer la combustion. Selon votre modèle, le réchaud peut brûler avec tous les types d’alcool. Autrement, le fabricant devrait préciser les combustibles éligibles au prototype. Comme ses homologues, le réchaud à alcool peut être doté de réflecteur thermique, de pare-vent, mais aussi de pattes ajustables.

Plan du site